En bonne santé, Abeil va s'agrandir

L'entreprise aurillacoise Abeil qui appartient à la société Eurocomfort depuis 2011 va s'agrandir grâce à la future extension de ses locaux.

02/02/2017 à 15:41 par La Rédaction

Thomas Busskamps, président de la société Eurocomfort et Brigitte Nimnate, directrice générale d'Abeil ont évoqué des chiffres 2016 encourageants. -
Thomas Busskamps, président de la société Eurocomfort et Brigitte Nimnate, directrice générale d'Abeil ont évoqué des chiffres 2016 encourageants. -

L’entreprise aurillacoise Abeil qui appartient à la société Eurocomfort depuis 2011 va s’agrandir grâce à la future extension de ses locaux sur le terrain propriété de la Caba depuis 2008. C’est la nouvelle annoncée vendredi 27 janvier par Jacques Mézard, président, entouré de Piere Mathonier, vice-président en charge du Développement économique, de Vincent Descoeur, président du Conseil départemental et des représentants de la société Eurocomfort, son président Thomas Busskamps, la directrice générale d’Abeil, Brigitte Nimnate, et son adjoint, Hervé Venzac. « La coopération Franco-Allemande est, encore plus aujourd’hui qu’hier, une impérieuse nécessité, celle avec notre collectivité et la société Eurocomfort en est une heureuse illustration » a introduit Jacques Mézard qui évoque le passé proche de l’entreprise cantalienne spécialisée dans la fabrication de couettes et d’oreillers : « Nous avions pris la décision, dans des délais extrêmement brefs, fin 2008, de racheter l’immobilier pour un montant de 3,5 millions d’euros, ce qui avait permis à l’entreprise de poursuivre son activité mais ça n’avait pas suffi à rétablir l’équilibre les comptes de l’ancienne direction et en 2011, la société Eurocomfort a pris la décision de racheter et de réaliser sa première implantation en France. L’histoire démontre que, si nous n’avions pas fait ce choix stratégique d’acquérir l’immobilier, il n’y aurait plus aucun salarié dans cette entreprise. Nous avons eu l’aide du département qui s’est associé à nous pour garantir les remboursements. » L’entreprise qui fonctionne aujourd’hui avec 80 salariés a, il y a quelque mois, fait savoir à la collectivité son envie et besoin d’un agrandissement, à savoir la construction d’une extension de 500 m2 au bâtiment industriel, un auvent extérieur de 260 m2, la création d’un quai supplémentaire ainsi que des travaux d’isolation et la création d’une chaufferie. Le coût de ce programme pour lequel les travaux devraient commencer au premier semestre, s’élève à 320 000 euros, un montant qui sera répercuté sur la somme dont reste redevable la société dans le cadre du crédit-bail conclu avec la collectivité.

Thomas Busskamps, président de la société Eurocomfort a pris la parole avec l’aide de la directrice générale d’Abeil qui a traduit : « Il a fallu 6 ans, ça a été dur mais les chiffres de l’année dernière sont positifs et les résultats sont bons. Cela nous a pris beaucoup de temps de comprendre l’organisation française. Il y a ce projet d’extension mais nous avons l’intention de faire encore plus si les choses se passent bien dans le futur » rapporte-il avant d’évoquer des nouveaux axes développer comme l’e-commerce : « Les perspectives sont très positives pour l’avenir et nous avons besoin de ces nouveaux locaux sur un plan logistique et en terme de réactivité pour assurer les envois. Nous avons beaucoup investi depuis la reprise de l’entreprise et aujourd’hui Abeil a une place importante sur le marché français. »

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Votre journal cette semaine

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter

Aurillac - Samedi 25 févr. 2017

Aurillac
Sam
25 / 02
10°/-3°
vent 18km/h humidité 93%
Dim10°-0°
Lun10°-1°
Mar5°-2°
Mer8°-2°

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne