13 décembre 2013 - 15h05Aurillac, Politique

Exclusif : Les Verts refusent l’alliance avec Mathonier (PS)

Dans le cadre des municipales de 2014, les Verts ne s’allieront pas à une liste d’union de la « gauche ». Explications.

Mireille Laborie et Vincent Bessat
 

Vincent Bessat et Mireille Laborie, respectivement vice-président de la CABA et adjointe à la mairie d’Aurillac et membres des Verts, sont amers. Dans le cadre des municipales de mars 2014, ils espéraient pouvoir repartir comme en 2008, avec une liste d’union de «la gauche». « Mais l’offre que le maire Pierre Mathonier a proposé n’est pas acceptable, donc on ne s’y joindra pas» lance d’emblée Vincent Bessat. A l’heure actuelle, le parti possède un poste dans l’exécutif de chaque collectivité (mairie et CABA). Un état de fait que les Verts auraient voulu conserver après 2014. « Mais ce n’était pas possible. Pierre Mathonier était d’accord pour nous donner le poste d’adjoint à la mairie mais ne pouvait plus garantir le poste de l’exécutif dans la CABA. Dans  ces conditions, on ne repart pas dans cette liste d’union» avance clairement Vincent Bessat et Mireille Laborie.

« Nous sommes déçus de la façon d’agir »

Désormais se pose la question de la création d’une future liste autonome pour le premier tour pour le parti, et le temps presse.  «On verra où l’on sera dans quelques jours. Car il faut trouver 35 personnes qui souhaitent s’investir et être sur cette liste. Ce n’est pas évident. Il nous a fallu d’abord digérer cette annonce car on pensait vraiment continuer l’aventure. Ce qui est sûr, c’est que je ne serai pas candidat ou tête de liste pour les municipales. De notre côté, on a toujours fait notre travail de manière constructive, en étant réglo, nous sommes déçus de la façon d’agir. Et on était prêts à travailler avec le maire sur un programme commun, il y avait matière à s’entendre sur les idées» conclut Vincent Bessat.

  1. Ca fait toujours rire ces petits partis de gauche (ben oui, il n’y a pas l’équivalent à droite) qui profitent d’une faille évidente dans notre démocratie : ils font 2.5% de l’opinion globale des Français (cf présidentielles), se retrouvent quand même aux manettes (!) et voudrait qu’il en soit ainsi pour tous les échelons des pouvoirs…. Non, ne faites pas d’alliances, chers Verts et ne représentez pas davantage que ce que vous êtes réellement. Ou alors, acceptez l’idée d’une proportionnelle, dans laquelle UMP et même FN seraient présents bien plus en masse que vous…

Commenter